mercredi 18 juillet 2012

Un coup d'oeil dans l'au-delà

Xi'an est le premier site touristique de Chine - c'est là que se trouve la fameuse armée de terre cuite enterrée. Incroyable quand on pense que cette fabuleuse découverte est le fruit du travail d'un paysan creusant un puits, en 1974.

Il s'agit du mausolée de l'empereur Qin (qui donna probablement son nom à la Chine), qui, au IIIe siècle avant JC, unifia douze royaumes pour créer l'empire du milieu.

Je dois avouer que j'ai éprouvé une légère déception à la découverte du site, devenu une monstrueuse machine touristique, aux dimensions inhumaines, avec son lot de boutiques tape-à-l'oeil... Le pire est la mise en scène des statues, exhibées de loin au fond d'une fosse, dans un vaste hangar sans âme... Difficile d'être atteint par le pouvoir fascinant de cette armée d'outre-tombe dans ces conditions.

Pourtant, il suffit de les regarder de plus près pour que ces visages, tous différents,  imperturbables et impénétrables, vous donnent la chair de poule. Cette plongée dans ces regards d'éternité est d'ailleurs sans doute une expérience éphémère - certains experts disent que dans quelques décennies l'armée tombera en poussière...







Un peu plus à l'écart des circuits touristiques se trouve un autre mausolée impérial, moins prestigieux, mais à l'atmosphère plus mystérieuse. On y voit émerger de la terre les silhouettes frêles de centaines de statues, très différentes des virils soldats de terre cuite. Beaucoup plus petites, nues (elles étaient revêtues de vrais tissus), elles témoignent d'un autre visage de l'empire, celui du monde civil. On y voit des fonctionnaires, des paysans, des meuniers, des hommes, des femmes et des eunuques, des troupeaux et des ustensiles de la vie quotidienne... Emouvant.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire