jeudi 29 mars 2012

Des hauts et des bas


Pas de quoi s'ennuyer à Lisbonne. La ville réussit toujours à vous surprendre, en vous conduisant de la plaine du Tage aux hauteurs d'une colline, d'un centre quadrillé à un réseau de ruelles tortueuses. On monte, on descend, on longe, on contourne, toute logique se perd dans le tracé des pas.

Reste à admirer un point de vue sur les toits orangés de la ville, à se laisser redescendre sans effort vers le fleuve et à s'amuser à grimper à nouveau à bord de transports divers et surprenants : un tramway brutal, un funiculaire tenace, ou un gracile ascenseur de métal, silhouette élancée au détour d'une rue...

On peut se perdre dans l'étroitesse d'une venelle, respirer la fraîcheur d'une courette recluse et ombragée, ou accueillir dans ses poumons l'air venu du large, au milieu d'une place monumentale ouverte sur le Tage...
































7 commentaires:

  1. J'aime bien la vue plongeante de la cinquième photo.
    Tu as dû te régaler avec les escaliers ! Ou as-tu utilisé le funiculaire ?!

    RépondreSupprimer
  2. le tramway / funiculaire / ascenseur pour monter, les pieds pour descendre. what else ??

    RépondreSupprimer
  3. Waouh ! La seconde photo est magnifique !
    Je vais me la garder (je continue à en imprimer certaines !!) Seriez-vous d'accord pour que je les "pin" pour mon Pinterest (je mentionne bien-sûr la source).
    Merci
    Laurence

    RépondreSupprimer
  4. Merci. C'est fait et les photos ont déjà étaient re-piner(c'est moche comme mot). Vos photos voyagent...

    RépondreSupprimer
  5. C'est chouette, un bon entraînement en vue de San Francisco !

    RépondreSupprimer
  6. @Laurence : chouette alors :-)
    @Jean-Louis : en effet !

    RépondreSupprimer