vendredi 13 avril 2012

Homme libre, toujours tu chériras la mer






4 commentaires:

  1. J'aime beaucoup la photo en gros plan de la mouette : la texture du bec, l'oeil clair, le duvet blanc.
    Egalement la dernière photo du petit voilier sur fond bleu, qui unit ciel et mer.
    Aussi la toute première, avec le bonhomme qui donne une bonne idée de la perspective.

    RépondreSupprimer
  2. Très chouette, en effet, la tête de la mouette !
    Le petit voilier est tellement tout blanc qu'on pourrait croire à un collage en papier par-dessus la photo, s'il n'y avait quelques détails perceptibles confirmés par le zoom ! Etonnant !

    RépondreSupprimer
  3. Mince alors ! C était Baudelaire !!!!

    RépondreSupprimer