samedi 7 avril 2012

L'appel du ventre

Ce n'est pas tout ça, mais le grand air, ça creuse... ça tombe bien, découvrir Lisbonne est un plaisir pour les papilles. Je garderai ainsi un souvenir particulièrement ému des cataplanas de poisson frais (mais je n'en ai pas une seule photo réussie mes pauvres amis !), des petits déjeuners interminables sur dans les rues piétonnes ensoleillées et des dégustations de charcuterie arrosées d'un petit vino verde bien rafraîchissant.



 Génoises légères ou pasteis de nata tièdes, comment résister à ces vitrines remplies de pâtisseries odorantes ?













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire